3 astuces pour favoriser l’accès au numérique des séniors

accès au numérique des séniors

Publié le : 03 novembre 20226 mins de lecture

À l’heure où la technologie bat son plein, il est temps d’aider nos personnes âgées à rejoindre la sphère digitale. La fracture numérique des seniors est un réel défi sociétal. Souvent apeurées par l’univers virtuel, ils sollicitent l’aide de leurs proches pour trouver des réponses à leurs questions. Sans dispositif informatique ou sans une réelle connaissance des procédures, ces personnes subissent une forme de marginalisation. Il est donc temps de changer la donne ! C’est pourquoi le gouvernement a prévu plusieurs solutions pour promouvoir l’utilisation du numérique. Quelles sont ces mesures pratiques qui peuvent stopper l’exclusion de nos seniors !

Prévoir des appareils tactiles simplifiés 

Durant ces dernières décennies, Internet a pris une place importante dans la vie de tout un chacun et il est presque impossible d’y échapper. Les plus de 60 ans ne sont pas en marge de cette influence et de plus en plus d’entre eux sont équipés dans ce sens pour garder le lien social. En effet, les téléphones et tablettes sont des outils très utiles qui peuvent améliorer le quotidien des personnes âgées. Cela leur permet entre autres de rester en contact régulier avec leur famille, de prendre des photos, de se cultiver, de faciliter les démarches administratives en ligne, de faire des appels vidéos depuis le confort de la maison, etc. En plus d’offrir une meilleure précision lorsqu’on surf sur un navigateur, l’écran tactile est facile à manier. Toutefois, pour que ces outils soient faciles d’accès, il est essentiel de concevoir du matériel simplifié avec des contenus médias intéressants. Aujourd’hui, les commerçants proposent des tablettes avec des services exclusifs afin de répondre aux besoins des seniors. Grâce à ces appareils, il est possible de rester connecté au monde extérieur sans aucune difficulté. De nombreux contenus divertissants, des applications gratuites ainsi que des fonctionnalités innovantes sont inclus pour plus d’autonomie. De plus, toujours dans le but de favoriser l’accessibilité des seniors au numérique, certains fabricants ont tout prévu ! Dès l’achat de votre appareil, vous avez droit à une démonstration à domicile sur l’usage de l’appareil. Cliquez sur le lien pour bénéficier d’une tablette pour senior avec des solutions clé en main.

Accompagner les publics seniors dans leur utilisation des ressources numériques

Même si certains seniors restent encore en marge des réseaux sociaux à cause de la méfiance ou des difficultés d’apprentissage, il y a un maître mot qui peut les encourager à changer leur perception : la patience et l’accompagnement. Certains d’entre eux perçoivent l’univers des médias sociaux comme un univers hostile, un endroit où règnent les pièges et les arnaques. Ainsi, pour réduire la fracture numérique, il faut changer le regard que cette classe de la population porte sur le monde du digital. Tout d’abord, il est important de former des médiateurs numériques pour conseiller et encadrer les seniors en situation d’illectronisme. L’accès à la technologie doit se faire petit à petit en commençant par les bases. Il est donc nécessaire de rassurer les plus réticents avec des moyens d’accompagnement comme ceux proposés ici. Parmi ces mesures d’accompagnement, on peut envisager des fiches pratiques, l’assistance téléphonique, des vidéos d’information, des prises de rendez-vous, afin d’expliquer aux utilisateurs les bons comportements à adopter sur la toile.

Vulgariser l’apprentissage à travers des ateliers inclusifs

Pour soutenir la démarche d’inclusion numérique des seniors, l’État encourage les collectivités territoriales à l’élaboration d’une stratégie régionale en mettant au point le label TANI (Territoires d’action de numérique inclusif). L’objectif de ces centres est de professionnaliser la médiation numérique. La stratégie consiste à déployer des milliers de conseillers à travers les associations, dans les maisons de retraite, les mairies, les bibliothèques, etc. Pour une meilleure intégration, il est fondamental que les personnes de plus de 50 ans prennent part à de telles initiatives. Ces mesures d’accompagnement au sein des ateliers sont des outils et des initiatives qui aident les seniors à bien vieillir. Certains de ces organismes (Emmaüs, Secours catholique, etc.) mettent en œuvre des plans d’action pour connecter et équiper les exclus du net. Du matériel informatique est mis à disposition au sein de ces points d’accueil. Des encadreurs bénévoles aident bénévolement les participants à se familiariser avec le web en créant par exemple leur boîte électronique. Pour accroître l’autonomie en ligne, des ateliers ludiques sont organisés. Des séminaires gratuits sont élaborés autour des nouvelles technologies, du bien-être mental ou de l’équilibre alimentaire en vue de stimuler la mémoire. Pour plus d’informations ou pour prendre part aux prochaines interventions, rapprochez-vous du Centre local d’information et de coordination (CLIC) ou de la mairie de votre région. Le déroulement des programmes et les lieux d’activités sont indiqués sur une carte interactive.


Plan du site